< Retour au blog

Les seniors vous remercient avec de superbes messages !

21 mai 2020

Les petits moments de légèreté et de douceur que vous leur avez offert en leur envoyant ces messages leur ont permis d'affronter la situation avec un peu plus de force et de détermination.

Et certains vous ont répondu !  Ils nous ont envoyé à leur tour des petits messages pour vous remercier de tous les mots doux et bienveillants que vous avez pu leur transmettre.

C'est pourquoi Les Amis d'Hubert ont décidé de compiler tous les messages de remerciement reçu de la part de nos aînés afin de les partager avec vous, et nous préférons vous prévenir, nous avons été très émus en recevant ces messages qui sont des plus touchants !

Tenez-vous prêts, les-voici :

Pierre, 87ans – Angers

"Il a peut-être été réel il y a certain nombre d'années, je ne me souviens que de quelques détails, de ceux qui vous marquent à vie.

Ce petit conte vous dira merci à toutes et toutes : Bonjour à toutes et tous, Amies et Amis d’Hubert,Le dimanche de Pâques cette année : un tour dans mon jardin me rappelait, gamin, qu’avec le concert des cloches, je me levais, ce jour-là de bon matin. De retour de Rome la nuit précédente selon la légende, elles le faisaient savoir à toute volée, s’en donnant à cœur-joie pour fêter l’événement.La lune et les étoiles avaient facilité le voyage. Mais, au petit jour, chacune, pour éviter de s’égarer et retrouver son clocher ; pour que son battant soit libre et le son juste dans sa propre tonalité, devait pour s’alléger, éparpiller en passant au-dessus des villages, la provision qui lui avait été confiée.Mes grands-parents m’invitaient alors, avec un petit panier en osier, à parcourir leur grand jardin et ramasser tout ce que je pouvais trouver. Recherche haletante s’il en était, ponctuée à chaque trouvaille, d’un cri de victoire accompagné d’une main levée tout aussi victorieuse, que d’un geste, ravis, ils approuvaient de loin.

Si je n’avais rien oublié en ramassant bonbons et petits gâteaux soigneusement emballés, je les mettais dans mon panier, ... hormis ceux que je croquais en cours de route, en ramenant le reste à leur maison. Ma grand-mère écorçait alors, une orange (rare à l’époque), qu’elle m’invitait à goûter, quartier après quartier, et que je trouvais aussi belle que bonne, en aspirant précieusement le jus. Mon grand-père m’offrait une fabuleuse pièce argentée de 10 francs, ... une fortune ! : pour la tirelire ou acheter un ballon ? Ni l’une ni l’autre : Chut ! c’était un secret : une fausse pièce dont il fallait ôter habilement la pellicule métallique, saisir ensuite le trésor caché, large pièce ronde, marquée ‘’10 francs’’, en relief sur le chocolat, délice rare, qu’émerveillé je dégustais d’abord des yeux et du nez, ... Mais fallait pas rêver, ni lui laisser le temps de ramollir, ... et l’unique friandise chocolatée fut bien vite croquée et avalée, ... Restaient juste les doigts à lécher !« Manger trop vite du chocolat, ... ça fait du mal au ventre ! », avait pronostiqué ma grand-mère.

Cette petite balade-souvenir (de fin de fin de confinement) au jardin achevée, et revenu dans ma maison, je retrouve sur le bureau, je l’avais presque oubliée, la montagne de petits messages écrits, venant non plus de Rome au son des cloches, mais d’un peu partout en France,... sans tambour ni trompette ! Dans le silence, il m’a semblé alors, entendre mon grand-père me susurrer à l’oreille :« Prends donc le temps de lire un par un, tous ces petits mots doux d’encouragement et d’amitié, ... ça fait du bien au cœur ! »... Surtout en période de confinement,. qui en était presque oubliée !

Merci à : Carole, Amélie (Liévin), Sylvie, Laurie, Julie, Coralie, Catherine (St Mandé), Laura (Paris), Mélanie, Marielle, Diane, Alice, Laura (Issy les Moulineaux), Florence, Christiane, Alix, Greg et sa fille, Frédérique, Linda, Catherine (Paris), Lila, Sandrine, Amélie (Paris), Mathilde, Philippe, Valentine, Malha, Virginie, Sandra, Fanny, Marine, Nadine et Marion... Ainsi qu’à Adèle, Marine et Arthur"

Jacqueline, 70ans - Angers

"Bonsoir à toutes et tous,

Oui merveille d'être jeune adulte vieillard mais vivants ET respirant la vie ... cette dernière si précieuse justement lorsque l'on traverse ses aléas... j'ai pu rejoindre un groupe pendant ce confinement de Méditation d'un défi de 21 Jours crée par Deepak CHOPRA; Le but était de mieux nous connaître, d'identifier et d'éliminer les croyances limitantes qui nous empêchent d'atteindre le succès, la prospérité et l'abondance dans la vie, et faire l'expérience de ce que nous aimerions attirer davantage dans nos vies. (méditation et textes écrits chaque jour sur sujets divers et atteignant l'essentiel). J'en suis à l'avant dernier jour et ce matin j'écrivais, suite à un texte qui est un peu long à écrire, dont la réponse  va vous parler : Oui jeunes et moins jeunes... Toute une vie d’inter génération, je vais m'attarder à cette puissance de vulnérabilité et trouver 3 petits mots comme trois petites notes de musique; Après grandes inspirations, je vais laisser aller mon âme à l'état brut de déconfinement total; vive ces temps de regard intime où le tout petit éclat de diamant que l'on possède au plus profond de notre cœur nous ouvre la grande porte de l'amour en quête perpétuelle d'acceptation de notre être... véritable trésor à préserver, à développer et à irradier dans toute cette galaxie si fragile mais pleine d'espoir.

Bonne journée et soirée de la part de mamie Jacqueline, septuagénaire avec test positif, de super forme. Je vous adresse une bonne continuation à vous tous, et encore merci pour ces courriers échangés ! Bravo et MERCI"

Anonyme

"Merci pour tous les messages d’espoir qui ont fleuri sous vos plumes et font du bien à tous.

En particulier à « anonyme » pour son si joli texte : « le printemps qui ne savait pas.. »

Je scrute le ciel et à la fin avril, je ne vois toujours pas d’hirondelles…

Et merci pour cet espoir de guérison, pour tous les gens qui ont appris le pouvoir de la vie !

MERCI"

Jacqueline, 70ans - Angers

"Par ce jour du vendredi 24 avril 2020,

Oui je garde l'espoir et toujours l'espoir pour cette période à traverser ...comme dirait le neurospsychiatre Boris CYRULNIK : "il y aura un après virus, différent.". Cet homme de 83 ans avec toute son histoire traversée indique: "l'affection comme conseils parce que c'est un tranquillisant  naturel  et ce qui permet de se protéger...; la confiance en soi, l'aptitude à la parole, le plaisir des ressources internes et de la vie intérieure... bien sûr l'expérience et la sagesse du grand âge", fruit récolté après de grandes années, aident à cette philosophie de la vie... J'essaie de transmettre cela à mes 7 petits enfants, et surtout plein de bienveillance envers toutes et tous.

La mamie jacqueline avec son coeur d'enfant, malgré le corps qui ne suit pas toujours, (en attente d'une 2ème prothèse de hanche !!) vous embrasse chaleureusement"

Pauline, Référente d'Activité

"Bonjour à tous !

Un petit mot pour vous dire un grand merci ! ♥️♥️♥️

Merci les jolis dessins et illustrations qui égayent les parties communes de la résidence.

Merci pour vos nombreux messages porteurs d’espoir et de solidarité et qui réchauffent les cœurs.

Nous sommes ravis de retrouver vos délicates attentions chaque semaine !"

Josiane, 85ans - Paris

"Bonjour à vous qui me rappelle que j’existe !

85 ans dans une semaine, isolée et face à un jardin dans Le 5ème de Paris, qui reverdit, fermé par une grille menaçante, interdiction absolue d’y entrer. Je rêve de ma famille si loin de moi.

J’ai compté les jours depuis ma réclusion, vis avec Arte, me débats avec APPLE. Je retrouve mes vieux livres et les comprends mieux. Dans ces moments de solitude, un simple sourire, un gentil sms, un conseil et vous voilà heureuse.

À vous mes souhaits d’une bonne journée, ne vous laissez pas abattre."

Anonyme

"A tous les petits amis

Pour vous remercier de vos messages de gentillesse et d’encouragement, je vous adresse une belle histoire d’animaux qui à priori ne sont pas fais pour vivre ensemble et pourtant… Dans ma vie j’ai eu la chance de vivre à la compagne dans une maison, entourée d’un grand terrain, sur lequel il y avait un poulailler et une grange. Un jour, est arrivée une petite chienne, boxer de 2 mis et ce jour là je venais d’acheter 7 poules de couleurs différentes dont une poule noire. La chienne et la poule noire ne se quittaient jamais car je laissais le poulailler ouvert afin que les animaux profitent du terrain. Quand on voyait la chienne, on voyait également la poule noire à ses côtés – jamais l’une sans l’autre. Un soir, en rentrant de travailler j’ai trouvé six poules dans le poulailler sauf la noire et je ne voyais pas la chienne. J’étais inquiète car à mes appels le boxer ne répondait pas. Je me suis dirigée vers la grange et là, oh bonheur !! La poule était couchée entre les pattes avant de la chienne et touts les 2 dormaient. Je n’avais pas d’appareil photo à ce moment-là quel dommage !! Mais ce spectacle adorable me reste à jamais gravé dans ma mémoire.

Souvent les animaux nous donnent des leçons… de savoir vivre ensemble ! "

Claudine, 70ans et demi – Angers

"Bonjour à tout le monde !

MERCI beaucoup pour tous ces beaux messages, de tous les âges, et de toutes les régions de France .J'en suis à ma septième semaine de confinement ! Pourquoi ? J'ai eu une bronchite asthmatiforme, puis le confinement officiel est arrivé ! Cela ne me perturbe pas vraiment car je suis habituée à la solitude et à l'isolement... Mais oui ! Je sais m'occuper, même sans télé! Il faut dire que mon expérience de 12 ans de travail humanitaire m'aide à tenir le coup. J ' ai la chance d ' avoir un grand balcon avec arbustes, plantes vertes et fleurs. Et regarder ce petit coin de nature m ' apaise et me ressource. .Ma chatte Douce, se roule dans les flaques de soleil! Je suis heureuse pour elle! Mon quotidien est fait de petits bonheurs, que je vous offre à tous. Je mets mon masque et mes gants, pour tout passage chez moi. Pour protéger les autres, je sors très peu... Pas grave! Patience, espoir, et bienveillance à vous tous.

J'ai beaucoup de chance d'avoir croisé un jour, le chemin d'Adèle."

Geneviève, 76ans – Boulogne-Billancourt

"Ces messages sont bien agréables à lire pour quelqu'un qui vit seule de voir que des "jeunes" pensent à ceux pour qui le confinement n'est pas facile tous les jours !"

Découvrez d'autres articles