Seniors : 6 idées de loisirs à tester

 

L’image des seniors indifférents au monde qui nous entoure est bien loin désormais. En effet, les études mettent à mal les clichés sur nos aînés en prouvant qu’ils plébiscitent de plus en plus les loisirs, qu’ils s’agissent d’activités culturelles, artistiques ou créatives.

Alors bien sûr les seniors sont friands de musique, de littérature, de tricot ou encore d’histoire, mais ce n’est pas tout. Bon nombre d’entre eux se tournent vers des activités manuelles ou intellectuelles que vous ne soupçonniez même pas. La rédaction des Amis d’Hubert vous donne 6 idées de loisirs à tester seuls, en famille, ou avec d’autres générations !

 

6 idées de loisirs à tester !

Nos modes de vie très rythmés et parfois des grandes distances géographiques entre les membres d’une même famille ont entraîné un éclatement du cercle familial. Il est alors plus difficile d’exercer une solidarité intergénérationnelle entre les plus jeunes et les plus anciens de la famille.

Pourtant, il existe de nombreuses idées d’activités à pratiquer seuls ou entre les générations et qui apportent pour les plus anciens estime de soi et utilité et, pour les plus jeunes, enrichissement culturel.

 

#1 : Participer à un jardin communautaire

 

Les seniors ont davantage de temps une fois à la retraite et l’un de leur passe-temps favori est le jardinage. De plus en plus de jardins communautaires voient ainsi le jour pour permettre aux anciennes et nouvelles générations de se côtoyer.

Les jeunes, souvent urbains et éloignés de ces travaux de la terre, apprennent les bons gestes et les rudiments du jardinage grâce à l’expérience des plus anciens. Un concept gagnant-gagnant !

 

#2 : Le coloriage anti-stress

 

Le coloriage est une activité qui a gagné en popularité au cours de cette dernière décennie. Il s’agit d’un loisir idéal pour les personnes âgées qui souhaitent s'occuper l'esprit sans avoir besoin de sortir de chez elles tout en développant leurs talents artistiques !

En effet, le coloriage est l’occasion d’exprimer sa créativité et de développer ses sens, mais pas seulement. Il permettrait d’améliorer ses capacités de concentration, de laisser libre cours à son imagination et de se libérer des pensées négatives.

 

#3 : Le Hand Spinner

 

Inventé par une mère de famille américaine qui souffrait d’un trouble musculaire et souhaitait jouer avec sa fille de 7 ans, le Hand Spinner serait bénéfique pour les enfants présentant des troubles de concentration ou du comportement, mais également pour les seniors. En effet, il serait notamment capable de pallier l’agitation, de lutter contre l’anxiété et le stress, d’aider à la concentration et de renforcer la motricité des doigts.

En outre, le Hand Spinner est un moyen de divertir les personnes âgées autonomes en leur offrant une occupation silencieuse et amusante. Il s’agit également d’un gadget capable de rapprocher les générations et de constituer une activité commune à pratiquer ensemble.

 

#4 : Apprendre une langue étrangère

 

Il n’est jamais trop tard pour apprendre une langue et ce serait même une façon de diminuer le déclin cognitif chez les personnes âgées. En effet, une étude, réalisée par des chercheurs de l’Université de Pennsylvanie, confirme que l’apprentissage d’une langue aurait un impact bénéfique sur la santé cérébrale, et ce, quel que soit l’âge auquel on commence.

 

#5 : Les jeux vidéos

 

Plusieurs études suggèrent aussi que faire travailler son cerveau de façon régulière, par le biais des jeux vidéos ou des serious games, permettrait de « limiter les effets du temps » mais également de « récupérer une partie de ses fonctionnalités, érodées avec l’âge ». En effet, contrairement aux préjugés, les jeux vidéo pourraient apporter de nombreux bénéfices aux seniors, notamment le ralentissement du déclin des capacités cognitives. Ces derniers pourraient également aider à limiter le vieillissement du cerveau et contribuer, parmi d’autres dispositifs, à améliorer la qualité de vie des personnes avançant en âge.

 

#6 : Le bridge

 

Nous finirons cette liste non exhaustive par… le bridge, une activité créatrice de liens sociaux et intergénérationnels. En effet, ce « sport de l’esprit » fait travailler la mémoire et permettrait même de lutter contre la maladie d’Alzheimer (selon une étude de l’Inserm, 2009). Le bridge est également un pont entre les générations, le plaisir de jouer se transmettant bien souvent au sein même de la famille.

Pascal a écrit  « Rien n’est si insupportable à l’homme que d’être dans un plein repos, sans passion, sans divertissement, sans application. Il sent alors son néant, son abandon, son insuffisance, sa dépendance, son impuissance, son vide ». N’oubliez jamais que les loisirs permettent aux aînés d’exprimer leurs émotions  de se libérer de leurs tensions, de se détendre et de se divertir. Il s’agit d’un formidable vecteur de sociabilité.